Le sport c’est la santé

Alors que la vieillesse est souvent ramenée à une idée de douleurs empêchant différentes activités physiques, d’immobilisme générateur d’un ennui profond. Il existe pourtant de nombreux moyens afin de conserver une certaine mobilité et de lutter contre les affres du temps malgré l’entrée dans le 3ème ou le 4ème âge.

Female coach helping senior woman exercising in gym. Elder woman working out on pilates ball at health club being assisted by her personal trainer.
.

Mesurer ses efforts

Avant toute chose il convient de faire appel à un professionnel de la santé afin de déterminer votre activité physique. Vous pouvez également procéder à de légers exercices de votre propre chef mais quelques règles basiques sont cependant à observer. En premier lieu, il convient de ne jamais forcer afin de procéder en douceur, étape par étape. Si jamais une douleur se fait ressentir, il faut absolument s’arrêter immédiatement. Ainsi de simples assouplissements suffisent à entretenir vos muscles et à faire travailler votre corps. Petit à petit vous franchirez des paliers et pourrez allez plus loin. En ce sens, certaines personnes âgées participent à des marathons ou pratiquent des sports très physiques comme le tennis ou le cyclisme.

Active seniors riding bikes in autumn nature. They having romantic time outdoor.

Pour finir, nous noterons que de nombreuses études ont prouvé qu’avoir une activité physique permet de rallonger son espérance de vie et de maintenir un niveau de motricité appréciable. Des précautions sont bien sûr à prendre comme nous venons de le voir mais ne l’oublions pas : le sport se conjugue aussi au 3ème âge.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Décrivez-nous vos besoins, nous vous recontactons rapidement

(*)Champs obligatoire