Bien manger pour bien vieillir : les réflexes de toute une vie

Trop souvent mésestimé dans la course à l’accroissement de la durée de vie et au rallongement de l’espérance de vie sans incapacité, l’alimentation à une influence notable sur notre santé et note corps. De là à dire que certains aliments nous garantissent d’être centenaires sans ressentir de douleur il n’y à qu’un pas !

Les cinq fruits et légumes : un régime qui ne date pas d’aujourd’hui

Évidement les fruits et légumes font parties des incontournables et cela n’est pas récent : Hippocrate conseillait déjà en 400 avant Jésus-Christ de se nourrir à l’aide de fruits et légumes. Le bougre a ainsi atteint l’âge de 90 ans, ce qui, pour l’époque, est tout à fait honorable.

a geriatric nurse helps elderly woman at breakfast

Diversifier ses apports

Les aliments riches en Omega 3 comme le poisson sont également des alliés précieux afin de se protéger contre l’apparition de certaines maladies (arthrose, Alzheimer…). Avec sa forte teneur en calcium et en sel minéral, le yaourt est particulièrement utile. Les aliments riches en fibre tel que le pain complet ou les céréales sont également fortement conseillés. L’eau fait bien sûr figure d’indispensable. À noter qu’en vieillissant le besoin de boire peut se faire moins sentir et pourtant il est vital de maintenir une consommation élevée.

Plaisir gustatif

Malgré certaines idées reçues, l’alcool, s’il est consommé avec parcimonie bien sûr, aide à notre bonne conservation ! Voilà qui constitue une bonne nouvelle et nous mène au dernier aliment : le plaisir ! Celui-ci est doit être absolument cultivé tant les études à avoir montré que prendre du plaisir permet de mieux vivre et donc de mieux vieillir sont nombreuses.

Senior Woman Eating An Al Fresco Lunch

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Décrivez-nous vos besoins, nous vous recontactons rapidement

(*)Champs obligatoire