Les annonces de primes pour les personnels hospitaliers, les fonctionnaires qui ont assuré la continuité des services publics, sont une excellente nouvelle et une gratification méritée.

Les personnels intervenants des SAAD (auxiliaires de vie) et des SSIAD (aides soignants, Infirmiers), assurent depuis le début de l’épidémie la prise en charge à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie, parfois au sein d’équipes dédiées aux personnes COVID+, en assurant la continuité des soins et services, auprès des personnes les plus fragiles.

Pas un mot pour eux lors des annonces relatives aux primes… Les personnels des services à domicile seront-ils les grands oubliés de cet élan de générosité ?

Si le gouvernement compte sur les associations et entreprises d’aide à domicile déjà exsangues et pour lesquelles la masse salariale représente 80% des dépenses, il se trompe!!

Comment imaginer pouvoir récompenser un tant soi peu ces personnels lorsque chaque heure d’intervention est payée autour de 20 euros TTC comprenant le temps de transport, les frais de transport, les charges générales d »encadrement, les frais généraux, le salaire et les charges de l’intervenante. sans compter lorsqu’il faut équiper l’intervenante avec un combinaison à 19 euros !!

Et pourtant elles font le travail auprès de nos aînés, malgré la raréfaction des transports, malgré les difficultés de garde d’enfants et malgré les risques aussi.

N’oublions pas les aides à domicile !!

Découvrez Bien Vieillir en IDF