Choisir un service d’aide à domicile peut sembler simple pour qui ne connaît pas la complexité que représente d’aider à leur domicile, les personnes fragilisées par l’âge ou le handicap.

Quelques règles sont pourtant indispensables afin de choisir sans se tromper.

1 : Vérifier que le service possède bien une autorisation « Valide », en rapport avec les services demandés. Chaque prestataire est tenu d’afficher son numéro d’autorisation sur l’ensemble de ces documents.

2 : Choisissez plutôt une Agence située à moins de 10 km de chez vous, sinon la structure risque d’avoir des difficultés à remplacer votre aide à domicile pendant ses congés ou lorsqu’elle est malade.

3 : Vérifiez bien les conditions dans lesquelles sont organisées les « permanences » ou les « astreintes » lorsque les bureaux sont fermés. Rien n’est plus désagréable quand on attend son aide à domicile que de tomber sur un répondeur.. Préférez les permanences sur place aux astreintes téléphoniques qui sont sujet à beaucoup plus d’aléas.

4 : L’organisation est un point important. Une bonne organisation repose sur des personnes compétentes et somme toutes assez nombreuses pour bien organiser et bien suivre les prestations. Les conseils départementaux considèrent souvent qu’il faille un administratif pour 8 intervenantes. Cependant ce chiffre ne permet pas toujours un suivi personnalisé. Il vaut mieux privilégier un ratio plus faible 1/5, 1/6, 1/7.. Fuyez les structures qui n’ont pas ce minimum.

5 : Renseignez-vous sur la manière dont se fait la sélection, l‘intégration la formation et le suivi du personnel. Plus la structure recrute avec soin, et propose une période d’intégration, plus elle investit dans la formation et le suivi, plus vous aurez de chance d’avoir du personnel compétent.

6 : Faites attention aux tarifs proposés. Ce ne sont pas forcément les structures ayant le tarif le plus élevé qui vous fourniront nécessairement le meilleur service. Vous impose-t-on un minimum d’heures consécutives ? Enfin, Les devis doivent être gratuits.

7 : Vérifiez la qualification du gestionnaire. Privilégiez un professionnel de santé ou de l’action sociale plus à même de comprendre les problématiques du handicap. On ne s’occupe pas du grand âge et de la perte d’autonomie sans une bonne connaissance de ses besoins.

8 : Faites attention au mode d’intervention : faites-vous préciser si c’est un mode prestataire, auquel cas vous ne serez pas employeur, ou un mode mandataire ou vous serez employeur avec toute la responsabilité que cela suppose. Vous devez pouvoir choisir le mode en toute connaissance de cause selon vos besoins.

Avec ces 8 règles simples, vous devriez être à même de bien choisir votre service d’aide à domicile. Enfin, préférez un langage de vérité à « tout est beau chez nous »… par exemple ne croyez pas ceux qui vous garantisse la même aide à domicile tout le temps.. Les conventions collectives et le code du travail fixent des limites aux journées de travail et chaque structure sérieuse doit avant tout les respecter.